Lorsqu’une entreprise se développe, pensez à la délégation de pouvoirs !

Newsletter #1 • Sept 2019

Le contentieux des affaires a ses grands classiques. Parmi eux, le plus récurrent est sans doute l’absence de formalisation. La délégation de pouvoirs en est un exemple topique. Une société se développe et le dirigeant, qui était initialement sur tous les fronts, délègue au fur et à mesure des recrutements, certaines tâches.

La gestion s’exerce sur un mode informel : « c’est mieux, plus rapide, et puis… tout le monde se connaît au sein de la structure ! »

Tout se passe bien donc, jusqu’au jour où survient une difficulté, qui peut être de plusieurs ordres : on découvre que les normes d’hygiène ou de sécurité ne sont pas respectées (souvent à la suite d’un accident entraînant des blessures voire la mort – spécialement dans le secteur du bâtiment ou des transports), qu’une partie de la production est contrefaite, ou que des salariés ont été recrutés dans des conditions douteuses.

LIRE LA LETTRE